ustensiles antillais

Savez-vous identifier les outils de la cuisine antillaise ? Ici, nous vous les détaillons.

Grill

C’est au grill que sont cuits majoritairement les viandes, les poissons et les crustacés. Pour que ces ingrédients révèlent tous leurs arômes, des marinades sont préparées et précèdent l’étape de cuisson. Le climat dont bénéficie les Antilles justifie l’utilisation fréquente du grill ou du barbecue.

Marmite

Les aïeux de cette île nommaient la marmite « canari ». Cette casserole est en métal et est indispensable pour différentes sortes de préparations culinaires : soupe, ragoût, colombo de mouton, etc.

Pilon

La cuisine antillaise fait la part belle aux épices et aux herbes. Grâce au pilon, les saveurs des épices et des herbes sont préservées. Aussi, cet ustensile est-il considéré comme indispensable.

Sorbetière

La sorbetière manuelle est obsolète pour la cuisine française. Il n’en est rien pour la cuisine antillaise. C’est à l’aide du seul tour de leur poignée que les antillais concoctent des glaces. Bien souvent sur la plage. Un lieu où la fée électricité n’est pas omniprésente.

Saladier et plat creux

Avec un saladier, marinades, salades et desserts sont concoctés. Pour les antillais, cet outil est aussi un accessoire de décoration. A défaut de saladier, les antillais utilisent un plat creux. Il leur est nécessaire pour laisser aux marinades le temps d’infusion nécessaire.

Couteau

Poissons ou viandes nécessitent l’utilisation d’ustensiles adéquats. Le couteau est l’un d’eux. Pour éplucher les légumes, ils utilisent le traditionnel et pratique couteau économe.

Ingrédients de la cuisine antillaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *