Le bio a le vent en poupe

Depuis son arrivée en France, le hard discount remporte un vif succès. Comment peut-on expliquer ce phénomène ? Quelles sont les raisons du succès du hard discount ? Décryptage de ce phénomène inscrit dans les mœurs du consommateur.

Un premier facteur permet de comprendre le franc-succès de ces enseignes qui, comme les hypermarchés, proposent de produits de marque à des prix défiants toute concurrence.

Le facteur prix


A cause de son budget serré, le consommateur veille à ses dépenses. Le passage à l’euro et la crise ont causé une baisse de son pouvoir d’achat. Le hard discount lui est apparu comme une opportunité puisqu’il permet de s’approvisionner à moindre coût et en centre-ville. Il convient également de signaler que, majoritairement, les clients de ces enseignes ont à leur charge une famille. Pour combler les besoins et des autres, il leur faut veiller aux dépenses. Les chaîne de hard discount le leur permettent. Au sein de ces enseignes, il est, en effet, prouvé que les clients n’achètent que ce dont ils ont besoin. Si ces derniers effectuaient leurs achats dans des hypermarchés, l’addition serait bien plus salée… Pour cause, ces lieux sont réputés pour faire naître des besoins chez le consommateur qui, au final, ont une conséquence sur la note.

Redevenir acteur


Conscient que le supermarché ou l’hypermarché peut avoir des conséquences sur l’équilibre de son budget, celui-ci cherche à les contrôler de nouveau. Le hard discount lui est apparu comme étant une solution pour acheter des produits qui lui sont indispensables.

Supermarchés et hypermarchés : baisse de notoriété


Crise de la vache folle, producteurs insuffisamment rémunérés, marges trop importantes : les arguments légitimant la mauvaise notoriété des supermarchés et hypermarchés ne manquent pas. Le consommateur est lasse de constater que, sur son dos, les « gros » parviennent à s’enrichir. D’autant plus, qu’il a bien du mal à faire face à toutes dépenses, lui…

Un consommateur productif


Le hard discount a séduit le consommateur pour une autre raison. Il lui permet de perdre moins de temps dans le magasin. Le consommateur n’est pas gêné par la superficie moindre de ces enseignes. Ce qu’il veut lui, c’est être productif, effectuer rapidement les corvées pour profiter de son temps libre.

La proximité : un argument de taille


Basés en centre-ville ou au pied des immeubles, ces enseignes ont su, grâce à leur proximité, séduire le consommateur. Avant que les enseignes commerciales s’installent en dehors des centres-villes, c’est près de chez lui et au cœur des villes que le consommateur avait pour habitude de faire ses emplettes. Avec le hard discount, il a renoué avec ses anciennes habitudes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *