Utile pour guérir et concocter des mets sucrés, l’anis fait partie des plantes à avoir dans son placard.

Les usages de l’anis

Ses usages sont multiples : calmer les coliques des bébés, favoriser la lactation et le sommeil, soulager les douleurs des règles, aider à la digestion tout comme le fenouil, la mélisse et l’artichaut,et calmer les toux. En consommer lorsqu’on souffre d’une mauvaise haleine aiderait à retrouver une haleine fraîche. L’anis peut aussi servir à concocter des pâtisseries et des confiseries.

Où l’utilise t-on ?

D’origine Turque, cette plante est cultivée depuis des millénaires en Grèce et en Égypte. En Chine et en Inde, elle est considérée comme un aromate. A Dijon, il est fréquent que les pâtissiers confectionnent du pain d’épices avec de l’anis.

Comment l’utiliser ?

L’anis peut accommoder vos plats sucrés et salés. Il parfume délicatement le canard et les poisson. En infusion, il est très parfumé et n’est pas désagréable à boire… Bien au contraire. Si vous recevez pour la première fois des convives, veillez à ne pas trop en abuser. L’anis peut être autant aimé que détesté…

A utiliser avec modération

Consommé excessivement, l’anis cause des désagréments tels que des nausées, des vomissements et a un impact négatif sur le système nerveux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *