Manger est un véritable plaisir pour les gourmand(e)s. Céder aux tentations peut avoir des conséquences fâcheuses pour la santé et entraîner une prise rapide de poids. Quelle(s) différence(s) existe(nt) entre la faim, la satiété et la gourmandise ?

Pour être en mesure d’établir une distinction entre ces trois sensations, il convient de les définir. La faim n’est autre qu’un phénomène physiologique. La gourmandise fait partie de notre nature. Consommer des aliments par obligation, sans se faire plaisir serait impossible. La gourmandise nous aide, en effet, à survivre. La satiété renvoie à une personne n’éprouvant plus de sentiment de faim et ne pouvant plus manger qu’en éprouvant du dégoût.

Il est difficile d’arrêter de manger un plat qu’on aime. Pourtant, cela devrait être un réflexe. Si vous continuez à manger alors que vous éprouvez un sentiment de satiété, peu à peu, vos repères de satiété se dérèglent. En cas de période stressante, il est fréquent de chambouler ses repères de satiété. Si cette période dure, mieux vaut s’adresser à un professionnel qui vous aidera à retrouver vos repères de satiété.

Manger en se faisant plaisir

Les mauvaises habitudes alimentaires sont difficiles à perdre. Une fois instaurées, il est très difficile de les perdre. Si, pendant une courte période, vous parvenez à les évincer, ne soyez pas surpris qu’au premier coup de blues, celles-ci se rappellent à vous. La faim n’est pas très éloignée de la gourmandise, indispensable à notre survie. Sans un minimum de plaisir, l’acte de nourrir peut facilement devenir une corvée. Et être à l’origine de craquages !

Faim: comment la reconnaître ?

Reconnaître la sensation de faim est indispensable. Surtout si l’on souhaite maigrir ! Pour cela, il suffit de surveiller son alimentation et les quantités ingurgitées pendant quelques jours. On cesse de manger dès que le sentiment de satiété arrive. Peu à peu, votre système va se réguler. Il est essentiel de comprendre les raisons qui vous poussent à manger. Sans cela, maigrir vous sera impossible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *