cuisine thaïlandaise

Pour concocter de savoureux plats, les Thaïlandais ou les chefs spécialisés dans cette cuisine, emploient des ingrédients bien précis. Ici, nous en dressons la liste.

Épices & herbes

Les épices et les herbes sont indissociables de la cuisine thaï en raison du rôle qu’elle jouent dans l’aromatisation des plats. Menthe, coriandre, ail, cannelle, céleri, ciboulette à l’ail, champignons noirs, cardamome, échalottes, curry, gingembre ou galanga(équivalent du gingembre), citronnelle et basilic, etc. sont indissociables de cette cuisine, très parfumée, savoureuse et aux mille odeurs.

Nam pla

Cette sauce de poisson sert à aromatiser de nombreux plats de viandes ou de poissons. Son atout majeur est de donner du goût aux plats sans ôter les saveurs des autres aliments.

Noix de coco et lait de coco

Si vous raffolez des saveurs de la noix de coco et du lait de coco, la cuisine thaïlandaise devrait combler tous vos espoirs. De très nombreuses recettes contiennent du lait de coco et de la noix de coco. Les entremets au lait de coco, le poisson au lait de coco sont à déguster au moins une fois dans sa vie.

Le riz

Comme pour les autres peuples asiatiques, le riz est un incontournable de l’alimentation des Thaïlandais. C’est aussi une source de revenus puisque ce produit est exporté. C’est une ressource économique majeures.

Le vermicelle

Élaborées grâce au haricot mungo, le vermicelle est mélangé à la soupe.

Le sucre de palme

Pour donner un goût sucré ou accentuer la saveur sucrée d’un plat, les Thaïlandais utilisent du sucre de palme. L’avantage de ce produit est d’être moins sucré que le sucre blanc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *