cuisine mexicaine

Pour concocter de délicieux mets parfumés et savoureux, la cuisine mexicaine requiert l’utilisation d’ustensiles précis. Dans cet article, nous vous les faisons découvrir.

La presse à tortilla

Si les tortillas mexicaines ont un goût inégalable, c’est aussi en raison de l’ustensile utilisé pour les préparer. La presse à tortilla est constitué d’aluminium, ce qui la rend plus légère que les presses à tortillas d’antan. Amoureux des tortillas, procurez-vous absolument cet ustensile. Sachez toutefois qu’une bonne dose de patience vous sera nécessaire pour parvenir à un résultat optimal. Il faut de longues heures d’entraînement pour parvenir à maîtriser la technique de confection des tortillas.

Molcajete

El molcajete n’est autre que le traditionnel mortier ou pilon utilisé pour broyer des herbes tout en préservant leurs arômes. Au Mexique, il est utilisé pour confectionner le guacamole au dernier moment et devant les convives. Parfois, faute d’avoir cet ustensile, les cuisiniers utilisent le moulin à café.

El comal

Cette poêle, généralement en fonte et dotée d’un manche, est indispensable à la cuisson des tortillas ou à la torréfaction des piments.

La chocolatière

La consommation du chocolat est très ancienne pour les Mexicains. Déjà, les peuples Mayas et Aztèques buvaient un breuvage à base de fèves de cacao, d’eau et de piments. Non seulement ce breuvage était apprécié gustativement mais il était aussi reconnu pour ses vertus aphrodisiaques… Les Espagnols ont eux ajouté du sucre au chocolat. Peu à peu, le chocolat a ensuite conquis les papilles des habitants du monde entier. On reconnaît aux religieuses du couvent des Carmélites d’Oaxaca l’invention de la chocolatière. Cet ustensile n’est autre qu’un récipient où on faisait mousser le chocolat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *