Chaque chef utilise des ustensiles bien précis pour concocter des mets. La cuisine chinoise n’échappe pas à la règle. Zoom sur ces outils indispensables pour cuisiner de savoureux plats salés et sucrés.

Les couteaux

Les couteaux sont un des indispensables de la cuisine chinoise. Pour cause, tous les ingrédients sont coupés en petits morceaux. Aussi, pour réaliser ce travail, des couteaux bien aiguisés sont-ils nécessaires. La viande est aussi découpée en petits morceaux. Les Chinois utilisent également un fendoir. Cet ustensile, d’un certain poids, sert à broyer certains aliments comme l’ail et le gingembre ou à découper un poulet.

Le wok


Le wok est incontestablement l’ustensile le plus utilisé. Les soupes y mijotent. Les viandes, les poissons et les légumes y sont cuits. Le wok est utilisé pour cuire mais aussi pour réchauffer les mets. La cuisine au wok est à la fois économique, diététique, rapide et savoureuse.

Les baguettes


Si les baguettes remplacent les traditionnelles fourchettes, elles sont aussi en cuisine. Les baguettes sont, en effet, utilisées pour mélanger les aliments, les retourner ou encore les ôter d’un bouillon. Une astuce à l’égale de cette cuisine, savoureuse et mêlant les arômes avec subtilité.

Les paniers à vapeur


Les paniers à vapeur, en métal ou en bambou, servent à concocter des plats à la vapeur et comme accessoire décoratif pour la table. C’est un récipient traditionnel chinois. Parce que les paniers s’empilent les uns sur les autres, ils permettent simultanément la cuisson de différents légumes. Pour concocter des mets cuits à la vapeur, il suffit d’empiler les paniers dans une casserole remplie d’eau et d’y déposer les paniers. Pour empêcher les légumes ou les ravioles de coller, mieux vaut huiler légèrement les paniers.

Les bols et les cuillères


Les bols ont une réelle importance. Au cours d’un même repas, différents bols, à la taille variable, sont utilisés.  Ils sont utilisés pour servir, déguster un bouillon ou encore servir les vermicelles de riz. Comme les bols, la taille des cuillères varie en fonction des mets et des bols. Soignée, la vaisselle chinoise est un véritable accessoire décoratif.

La théière


Recherchée pour son aspect visuel esthétique, la théière est un ustensile très soigné et très prisé. Les variétés de théières proposées à la vente démontrent l’importance de cet objet qui est l’ustensile indispensable du rituel de la dégustation du thé.

Le thermos


Les chinois ont coutume de préparer du thé et de l’emporter dans un thermos. Le thé sert d’ailleurs à concocter un mets très prisé les œufs durs au thé.

L’autocuiseur


Très utilisé pour son côté pratique, l’autocuiseur est un indispensable de la cuisine chinoise. Facile à manipuler, il a pour avantage d’arrêter de cuire les aliments dès leur cuisson.

Cuisine chinoise : focus sur ses ingrédients indispensables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *