crise de foie

La crise de foie n’existe pas. Surprise et incrédulité se dessinent sur votre visage à l’annonce de vérité quelque peu perturbante ? On vous explique tout.

Vous vous souvenez encore de ces jours noirs où vous passiez votre nuit barbouillé et à proximité des toilettes ? Vous étiez malade et le diagnostic posé « crise de foie » ne faisait pas l’ombre d’un doute. L’expression « crise de foie » est populaire et ne renvoie nullement à un terme médical. Saviez-vous que, dans les autres pays, cette expression n’existait pas ? Lorsqu’on a envie de vomir et est nauséeux, notre foie n’en est pas responsable. La raison est simple : une maladie du foie ne s’accompagne pas dans bien des cas de ces symptômes !

Un mal à soigner

Lorsque vous vous rendez chez le médecin pour cause de ballonnements et de nausées, ce dernier ne remet pas en question vos douleurs mais simplement l’expression que vous utilisez. D’ailleurs, dans la majorité des cas, ce dernier est suffisamment pédagogue pour ne pas affirmer que vous n’employez pas la bonne expression. L’essentiel étant pour lui de vous soulager et, avant tout de vous soigner.

Le foie, un organe à préserver

Le foie est un organe dont il faut prendre soin. Les personnes consommant excessivement de l’alcool détruisent peu à peu leur foie sans s’en rendre compte. Cela entraîne de graves dommages telle que la cirrhose du foie. L’hépatite est une autre maladie du foie. Pendant de nombreuses années, vous pouvez souffrir d’une hépatite B ou C sans en avoir conscience. Ces deux maladies peuvent, en effet, être silencieuses pendant très longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *