L’ail, un super aliment, aux bienfaits multiples !

L’ail est un super aliment, un produit naturel qui a un effet positif sur le corps, qui contient à la fois des antioxydants, des vitamines A, B1, B2, C ainsi que divers antibiotiques comme l’ajoène. Saviez-vous que, pendant les deux guerres mondiales, cet aliment a été utilisé, comme antibiotique et antimicrobien, pour soigner les blessures des combattants ? Ce dernier aidant à renforcer les défenses de l’organisme et à arrêter l’infection croissante d’une plaie. Pour soigner des verrues, l’huile d’ail se révèle très efficace !

Pourquoi en consommer ?

En Consommer aiderait à prévenir les maladies causées par le vieillissement. Pour se préserver des maladies cancéreuses, il est recommandé de manger deux gousses d’ail par jour. Ni plus ni moins ! La consommation de ce super aliment au quotidien et une alimentation riche en fruits et en légumes sont à privilégier pour se préserver des maladies, comme les cancers. Ce super aliment ne pouvant à lui seul préserver des maladies cancéreuses.

Le saviez-vous ?

Consommer de l’ail cru est préférable à la consommation de l’ail cuit. Ses propriétés étant davantage conservées lorsqu’elles sont crues. L’ail appartient à la famille des alliacées. Le poireau, la ciboulette, l’échalote, l’oignon et la ciboule appartiennent eux aussi à la famille des alliacées.

Comment en consommer ?

L’ail se mange frais, déshydraté, sous forme d’huile, sous forme d’extrait ou encore cuit. Si vous utilisez de l’ail pour vos plats, mieux vaut retirer le germe, beaucoup moins digeste que la gousse.

Veillez à limiter sa consommation pour…

Il ne sert à rien de trop en manger car la consommation excessive entraîne des désagréments tels que des désordres gastro-intestinaux et accentue les odeurs de transpiration chez certains individus. Pour éviter les odeurs de cet aliment, lorsque vous en consommez pour vous soigner ou pour prévenir des maladies, il vous suffit d’enlever le germe, de couper les gousses en morceaux, d’avoir un peu d’eau dans la bouche avant de les avaler. L’eau agit comme un isolant et évite donc de conserver la forte odeur dans la bouche. Les gousses d’ail, coupées en morceaux, s’avalent comme des cachets.

Des recettes !

Parmi les recettes où cet aliment prédomine, on trouve la soupe à l’ail et le pain d’ail. Pour préserver au mieux les bienfaits de l’ail, il est conseillé de l’ajouter une vingtaine de minutes avant la fin de la cuisson. Une astuce qui vous garantira un plat savoureux et la préservation des bienfaits de ce super aliment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *