La farine, poudre blanche issue du broyage des céréales, des plantes et des légumineuses, est devenue un ingrédient indispensable de la palette de chaque cuisinier. Si la farine de blé sert à concocter de nombreux mets, il est possible de la remplacer par d’autres farines. Histoire de varier les goûts et les saveurs des plats. Focus sur les autres farines utilisables…

 

A la châtaigne

La farine de châtaigne est souvent utilisée à la place de la farine de blé par les personnes allergiques ou intolérantes au gluten pour la simple raison qu’elle ne contient pas de gluten. Riche en fibres et en glucides, elle a pour particularité d’être rassasiante et d’avoir un goût sucré et prononcé. On concocte avec elle, des gâteaux ou des pains. La farine de châtaigne se marie à la perfection avec des poires, du chocolat, des noisettes et du miel. Assez coûteuse, il est possible de la mélanger avec de la farine de riz. Pour en conserver le goût prononcé, ne pas remplacer plus d’1/3 de la quantité nécessaire requise en farine dans une recette.

Au riz

A la place de la farine de blé, il est possible de concocter des mets à base de farine de riz. Crêpes, gâteaux ou encore sauce sont réalisables grâce à ce produit. A cause de son goût très prononcé, il est préférable de ne pas utiliser seule cette farine.  Elle se marie à la perfection à la farine de châtaigne, d’épeautre ou de sarrasin.

A l’épeautre

Délaissée pendant de nombreuses années, la farine d’épeautre est de nouveau plébiscitée. Riche en glucides, en fibres et possédant une forte teneur en magnésium, elle est utilisée pour concocter des crêpes, du pain, des gâteaux, etc. Les personnes allergiques ou intolérantes au gluten ne peuvent utiliser cette farine qui contient, comme la farine de blé, du gluten.

Au sarrasin

La farine de sarrasin ne contient pas de gluten. Elle constitue donc une alternative. Elle peut servir à confectionner des mets sucrés et salés. Il est fréquent de mélanger la farine de sarrasin et la farine de riz. A cause de son goût très prononcé, il est préférable d’ajouter à son mets moins de farine de sarrasin que de riz.

La farine de coco

La farine de coco ne contient pas de gluten et a un goût naturellement sucrée. Aussi, est-elle prisée pour la fabrication de desserts. Riche en sélénium, potassium, cuivre et fibres, consommer de la farine de coco est donc sain pour l’équilibre alimentaire.

Au seigle

La farine de seigle a elle aussi un goût sucré. Riche en minéraux et en fer, cette farine est parfois vendue mélangée à de la farine de blé. Le pain de seigle est un exemple de produit issu de cette farine. Crêpes, pain d’épices ou les chapatis (pains plats traditionnels en Inde) sont concoctés à partir de cette farine.

La farine de maïs

Bien que moins connue, la farine de maïs existe. Souvent confondue avec la fécule de maïs qui sert à épaissir les sauces, elle sert à concocter des plats partout dans le monde. Dans les commerces, il n’est pas rare de trouver de la farine de maïs mélangée avec de la farine de froment. Elle se marie facilement avec d’autres poudres blanches comme la farine de blé ou de seigle.

La farine de pois chiche

Cette dernière poudre ne contient pas de gluten. Très utilisée dans les pays méditerranéens ou dans le sud de la France, elle est indispensable pour concocter la Farinata, spécialité italienne, et la Socca, une spécialité niçoise qui est une sorte de crêpe épaisse. Elle est à la fois riche en glucides et en protéines.

 

Pour remplacer intelligemment la farine de blé par une autre poudre tout autant savoureuse, il convient de connaître les bienfaits des autres farines. Au sein de cet article, nous vous avons détaillé les principaux bienfaits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *