Des noix, un aliment sain pour votre santé.

La noix est un fruit à coque craquant. Une seule poignée par jour suffit pour bénéficier de tous ses atouts.

On reproche souvent aux noix d’être hypercaloriques, ce qui a pour effet de freiner leur consommation. Pourtant, riches en fibres et en protéines, elles calent rapidement et pour très longtemps. Aussi, éliminer ce fruit à coque craquant et croquant est-il une erreur !

Les noix, alliées de notre bonne santé

Saviez-vous que les noix protègent des maladies cardiaques, du diabète (type2) et du cancer ? Grâce aux phytostérols, aux fibres, aux omégas 3 et 6 qui agissent simultanément les noix aident à la diminution du cholestérol. Les omégas 3 améliorent elles la capacité vasodilatatrice des vaisseaux. Ce fruit à coque contient pas moins de six molécules antioxydantes qui ralentissent le développement des maladies du cœur.
15%. Ce fruit diminuerait de 15% le risque de cancer. C’est le taux mis en avant par des scientifiques et chercheurs. Ce chiffre fait suite à des études. Cela est dû tant aux antioxydants qu’aux fibres. Enfin, les fibres diminuent la vitesse de digestion des glucides abaissant donc l’index glycémique. Ce point est donc très intéressant pour les personnes souffrant de diabète.

La noix et ses effets positifs sur la maladie d’Alzheimer

Des chercheurs ont mis en évidence que la consommation d’une poignée de noix chaque jour limite la progression de cette maladie neurodégénérative. Autre avantage à connaître : les acides gras préservent la souplesse des membranes des neurones, ce qui constitue un véritable plus dans le maintien d’un cerveau en bonne santé.

Fatigue, stress, etc. : oubliés grâce aux noix

Les noix dopent les défenses immunitaires. Ce fruit aide autant à recharger les batteries durant la période hivernale, qu’à lutter contre le stress, l’irritabilité, et faire barrière contre les microbes grâce au zinc, au fer antifatigue, au phosphore, aux vitamines du groupe B3 qu’il a la chance de contenir.

Pour garder la forme et la ligne cet hiver, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *